Rose M’Be « Brisez les barrières et venez découvrir le rugby »

C’est le message fort proclamé par Madame Rose M’Be , membre de la FIR et Présidente du Tchoya Rugby club d’Adzope, aux jeunes Ivoiriennes.

Bonjour Madame, pouvez vous vous présenter et nous donner vos fonctions dans le rugby ?

Bonjour je suis M’BE CHIADON ROSALIE , membre élue du bureau exécutif de la FIR à la fonction de conseillère chargée du rugby féminin. Je suis par ailleurs Présidente du Tchoya Rugby club Adzope, dans la région du ME.

Comment êtes vous venue au rugby ? Qu’est ce qui vous plait tant dans ce sport ?

J’ai connu le rugby en 1986 et je l’ai tout de suite adopté de par ses valeurs et sa philosophie.

Avez vous une section féminine au sein du club d’Adzope ? Quels sont ses objectifs ?

Nous avons une section féminine à Adzope, et tout le plaisir est pour moi que de voir ces filles prendre plaisir à jouer au rugby dans un esprit de partage, de respect et de combativité. Nous espérons que cette année la fédération organisera des compétitions d’envergure pour leur permettre d’exprimer leur savoir faire et leur savoir être.

En quoi la pratique du rugby peut elle être bénéfique dans le développement personnel des jeunes filles ?

Comme déjà indiqué, je crois que le rugby , au delà du jeu, éduque à des valeurs citoyennes dont le gout de l’effort, le dépassement de soi et bien d’autres … Des valeurs qui peuvent agir comme des catalyseurs pour ces filles dans la quête d’un meilleur avenir.

Quel message adresseriez vous aux jeunes Ivoiriennes encore hésitantes à se lancer au rugby ?

A ces jeunes Ivoiriennes, je voudrais les inviter à briser les barrières et venir découvrir ce sport qui est loin d’être brutal, mais qui est juste un jeu de contact comme certaines autres disciplines d’ailleurs. Le rugby féminin est pratiqué dans le monde entier aujourd’hui. Et des opportunités s’offriront à elles à travers le rugby, j’en suis sure.

Enfin, comment imaginez vous le rugby féminin en Côte d’Ivoire dans quelques années ?

Avec la nouvelle version de la FIR qui fait de la promotion et du développement du rugby féminin l’une de ses priorités, je suis certaine qu’il connaitra de meilleurs lendemains et qu’il est promis à un bel avenir !