Isabelle Yeboua

SA DECOUVERTE DU RUGBY

Isabelle a dĂ©couvert le rugby Ă  Yamoussoukro , grâce Ă  son prof d’EPS Jean François Bleou .  » Il nous proposait de venir aux sĂ©ances d’entraĂ®nement qu’il organisait et ça m’a tout de suite plu . J’ai fait la connaissance de filles et de garçons qui aimaient le rugby. » Jean François se souvient bien car  » elle se dĂ©marquait de par son physique et son courage des autres Ă©lèves en cours d’EPS. Au rugby c’Ă©tait pareil elle comprenait très vite et facilement , elle a intĂ©grĂ© le centre de formation et jouait mĂŞme avec les garçons. Ils ne lui faisaient pas de cadeaux , mais elle s’en sortait ! » .
Elle fait aussi la connaissance de Lambert Kouakou qui entraĂ®nait au LycĂ©e « Le PĂ©dagogue « . Très rapidement , les mercredi soir et samedi après midi Ă©taient consacrĂ©s Ă  la pratique du rugby. Puis vient le temps des premières compĂ©titions d’Ă©coles de rugby Ă  Abengourou et Yamoussoukro. Le dĂ©but d’une grande histoire d’amour.

SES ACTIVITES DANS LE RUGBY

Après une parenthèse consacrée aux études, Isabelle obtient son bac et arrive sur Abidjan.
L’envie de renouer avec ce sport est bien prĂ©sente et, par le biais de Jean François Bleou, un contact est pris avec la FĂ©dĂ©ration Ivoirienne de Rugby et son secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral Mr Bohoussou.  » J’allais tous les samedi avec lui au LycĂ©e AymĂ© Cesaire de Yopougon pour l’aider Ă  mettre en place ses sĂ©ances, disposer les plots sur le terrain , animer des ateliers… C’est comme ça que j’ai attirĂ© la curiositĂ© des dirigeants, que j’ai fait connaissance avec eux . J’ai aussi repris contact avec 2/3 joueurs que j’ai connus Ă  Yamoussoukro et qui Ă©voluaient dans des clubs d’Abidjan, j’ai ainsi pu intĂ©grer la grande famille du rugby Ivoirien ! « 
Sa rencontre avec le coach Tome Mamadou, qui ambitionne de dĂ©velopper le rugby fĂ©minin en CĂ´te d’Ivoire, est dĂ©terminante. Après l’obtention de son concours d’entrĂ©e Ă  l’INJS , elle reprend les entraĂ®nements et s’investit pleinement auprès des filles . Très rapidement , sa motivation et sa volontĂ© sautent aux yeux des dirigeants qui lui proposent le poste de secrĂ©taire adjointe de la commission fĂ©minine.  » Cette confiance qui m’avait Ă©tĂ© accordĂ©e m’a vraiment fait plaisir et m’a poussĂ© Ă  faire encore plus. J’ai travaillĂ© avec Mr Ta Bi et Mr Bonnel sur l’organisation de compĂ©titions pour les filles . J’ai beaucoup appris. »

Toutes ces expĂ©riences servent Ă  ce jour Ă  Isabelle , qui a intĂ©grĂ© la dynamique Commission Jeunes , en tant que secrĂ©taire gĂ©nĂ©rale.  » C’est un honneur et un grand plaisir pour moi de travailler auprès de Tidiane et son Ă©quipe. Tidiane est très sympa, travailleur, a l’Ă©coute. J’apprends beaucoup auprès d’eux, de leurs expĂ©riences, c’est un vrai partage . Je les remercie pour leur confiance et suis motivĂ©e pour justifier cette confiance . »
Le President de ladite Commission partage cet enthousiasme :  » RĂ©sumer Isabelle en quelques mots ne suffirait pas parce que c’est une femme qui a d’Ă©normes qualitĂ©s sur le plan humain. Dans son rĂ´le de SecrĂ©taire GĂ©nĂ©rale de la Commission Jeunes , elle assure non seulement le volet administratif mais participe aussi activement Ă  toutes les activitĂ©s que l’on organise. C’est une femme dĂ©vouĂ©e, passionnĂ©e et disponible pour la cause des jeunes . Voici en quelques mots la description de la superbe personne que je cĂ´toie au quotidien ». Que rajouter après ce tĂ©moignage dythirambique venant d’un « Monsieur » du rugby Ivoirien ?

Mais comme Isabelle dĂ©borde d’Ă©nergie et de motivation , son champ d’actions ne se rĂ©sume pas Ă  tout cela . Elle accompagne aussi le sĂ©lectionneur national de l’Ă©quipe fĂ©minine Mamadou Tome, ravi de l’avoir Ă  ses cĂ´tĂ©s :  » Isabelle se donne Ă  fond , c’est une grande passionnĂ©e , elle aime le rugby . Son rĂ´le auprès de moi est très important , elle sert d’intermĂ©diaire et communique beaucoup avec les filles . Elle a su crĂ©er un lien fort avec elles . Elle est pleine d’ambitions, veut toujours apprendre , je lui conseille d’ailleurs de s’inscrire aux formations d’entraĂ®neurs et d’arbitres ! ».
Le fondateur de l’Ă©cole de rugby Orcas Abobo Hermann Yao, charmĂ© par la passion qui l’anime lui propose de rejoindre son club,  » ce qu’elle n’a pas refusĂ©. Elle a en charge la section fĂ©minine du club et aussi membre du comitĂ© de pilotage du projet PISCCA. Isabelle, une femme de valeur , de rigueur , dĂ©vouĂ©e. « 

AVENIR ET PERSPECTIVES

L’emploi du temps de cette passionnĂ©e est bien chargĂ©, cela tombe bien elle ne demande qu’Ă  apprendre et s’investir dans le rugby, notamment fĂ©minin.  » Le sentiment qui m’anime le plus est de faire renaĂ®tre le rugby fĂ©minin en CĂ´te d’Ivoire, le dĂ©velopper . Avec la DTN et la fĂ©dĂ©ration nous avons mis en place un plan de dĂ©veloppement avec beaucoup de projets Ă  l’appui qui, nous l’espĂ©rons, porteront leurs fruits dans les annĂ©es Ă  venir .
Je n’ai pas eu la chance d’avoir une grande carrière de joueuse mais je tiens de tout cĹ“ur Ă  apporter quelque chose Ă  son dĂ©veloppement. Ce n’est pas facile car ce sport est perçu comme dangereux par certaines personnes , surtout pour une femme , mais je veux changer cette image ! « 

Motivation, envie d’apprendre, envie d’entreprendre….Avec Isabelle Yeboua et toute l’Ă©nergie et l’envie qu’elle dĂ©gage, le rugby fĂ©minin en CĂ´te d’Ivoire se construit de beaux jours devant lui !