Le président TANO dresse le bilan

Rencontre avec le Président de la Fédération Ivoirienne de Rugby Marcel Tano qui évoque et détaille tous les faits marquants de l’année. Lucide et prometteur !

EQUIPE NATIONALE R15 : l’année a été particulièrement chargée avec pas moins de 5 matches amicaux avant la belle victoire face au Rwanda ( 60-03) au tour préliminaire de la RAC2020. Les joueurs évoluant en France ont fait match nul en Suisse (6-6) en février avant de s’incliner de justesse face à l’équipe de France des Pompiers (10-20) en juin dernier.
Les locaux se sont imposés au Ghana (23-22) avant de remporter le Tri Nations face au Nigeria (15-14) et au Ghana (22-12) l’été dernier .

Président Tano :  » La dynamique et les résultats depuis 4 ans sont positifs . On est en Groupe B depuis 2013 , on a rate de peu la montée en groupe A l’année dernière. Avec l’arrivée d’un nouveau staff managérial on veut poursuivre cette avancée et nous qualifier pour le top 4 . »

EQUIPE NATIONALE R7 : La participation au Rugby Men’s Sevens 2019 reste mitigée. Après une belle 1ere journée avec notamment des victoires sur la Tunisie (26-5) et le Botswana (42-15) , le lendemain fût plus difficile avec deux défaites face au Ghana (15-19) et à la Tunisie (14-19), des matches largement à la portée des éléphants.

Président Tano :  » Nous avons remporté le championnat régional l’année dernière à domicile ce qui nous a qualifié pour le Rugby Men’s Sevens 2019 , lui-même qualificatif pour la coupe du monde . La contre-performance du 2eme jour contrebalance le positif du 1er jour mais nous remarquons une avancée majeure dans l’encadrement, la préparation. Le R7 a un bel avenir et nous avons un gros projet avec la création de la Ligue Ivoire Sevens dés cette année pour les filles et les garçons. Nous allons travailler le seven au sein des établissements scolaires, nous préparons les qualifs de Paris 2024. »

EQUIPE NATIONALE U20 : De gros progrès depuis la réintroduction de cette équipe aux compétitions Africaines .Après avoir longtemps mené au score , les éléphanteaux ont perdu face au pays hôte le Zimbabwe (10-26) avant de finir par une belle victoire face au Maroc (38-06).

Président Tano :  » Ma plus grande fierté en 4ans de Presidence ! Avec la mise en place de la commission jeunes , l’objectif était de rivaliser et de battre les grandes nations Africaines comme le Zimbabwe, le Maroc…Cette équipe a de l’avenir grâce au travail de coach Soumahoro et la reprise de Dao qui amène ses connaissances et son enthousiasme. Ces U20 sont partie prenante du projet France 2023, on compte sur eux. « 

EQUIPE NATIONALE FEMININES : le coach Mamadou Tome a réalisé un gros travail de prospection , et initie les filles avec des rassemblements réguliers.

Président Tano :  » Le rugby féminin a mis du temps à démarrer par manque de visibilité mais on rectifie le tir . L’année passée un important travail de développement a été réalisé et l’année prochaine le rugby féminin aura une place de choix avec un championnat R7 sur toute la Côte d’Ivoire et un gros travail de détection au sein des lycées et collèges. Dans 2 ans nous aurons une équipe nationale compétitive, nous en avons les moyens . »

LIGUE IVOIRE : des matches serrés et disputés, un niveau de jeu revu à la hausse , des demi-finales et finales spectaculaires…La progression est palpable.

Président Tano :  » Après avoir fait le constat qu’il y avait trop d’écart de niveau entre les équipes, nous avons créé en 2017 la 2eme division. Ce qui a amené un surplus d’engouement au niveau de la Ligue Ivoire : les joueurs , dirigeants et spectateurs ont montré plus d’intérêt et nous avons assisté à des demi finales et finales relevées, serrées, avec un bon niveau de jeu. Les différentes formations dispensées aux coaches , arbitres…ont amené plus de fluidité dans le jeu. Les victoires de la sélection locale face au Ghana et au Nigeria ont démontré que notre championnat regorge de joueurs de talent . La D2 a permis aux équipes et joueurs participants d’apprendre, leur niveau tend désormais vers l’élite ce qui nous incite à réfléchir sur une poule unique .  »

RELATIONS PUBLIQUES INTERNATIONALES : un gros travail de fond a été accompli pour que le rugby en Côte d’Ivoire soit connu et reconnu à l’international. Des rapports étroits et de confiance ont été noués avec Rugby Afrique et World Rugby , les relations se sont normalisées avec les instances gouvernementales , des #=partenariats se sont créés avec la FFR…

Président Tano :  » Pour développer un sport et qu’il soit accepté au niveau des instances internationales il faut de la légitimité. Ce que nous nous sommes efforcés de faire la 1ere année en redorant notre blason. Nous avons été réintégré et avons pu bénéficier à nouveau d’une subvention Rugby Afrique , j’en profite pour remercier Mr Bougja l’ancien Président pour sa confiance. Mr Khaled Babbou, actuel Président, nous a beaucoup conseillés et nous a permis d’avoir une nouvelle visibilité aux yeux des différentes instances .
Grâce à notre gouvernance et à la confiance retrouvée, nous sommes reconnus par le gouvernement Ivoirien qui nous a donnés son agrément et avec qui nous avons signé des conventions d’objectifs afin de développer le rugby ivoirien sur tout le territoire. Nous avons de très bonnes relations avec la Vie Fédérale de Haut Niveau , je remercie son Président Mr Durand pour son accompagnement.
Mes amitiés personnelles avec Messieurs Bernard Laporte et Serge Simon , ainsi que notre sérieux, nous ont permis de signer une convention avec la FFR dans le cadre de formations d’entraîneurs et éducateurs, notamment pour le R7 et le rugby féminin.
La confiance est également de mise avec le Consulat Général de France qui va faciliter la venue en France de cadres FIR pour des stages et formations , mais aussi pour des athlètes visant une carrière professionnelle en France , bien encadrée et légale. Je cite aussi l’Ambassadeur de France Gilles Huberson qui est un ami et que je remercie pour son implication et son aide.
Nous sommes sur la bonne voie, les institutions nous font confiance : je suis moi-même membre du bureau et responsable médical World Rugby, ainsi que Trésorier Général Rugby Afrique.  »

FORMATION : de nombreuses formations d’entraîneurs, d’arbitres, médicales…ont été dispensées dans toute la Côte d’Ivoire.

Président Tano :  » Nous nous sommes efforcés de remettre à niveau toutes les strates du rugby ivoirien , chose indispensable pour son développement. Plusieurs entraîneurs ont notamment passé leur Niveau 2 World Rugby ; Mr Alain Koube est devenu Commissaire au match World Rugby ; Aman Bilé Commissaire aux citations match ; coach Vincent Sagou Trainer coach ; Jean-francois Bleou au niveau de la préparation physique….
Je remercie particulièrement Adama Bakhoum, responsable des formations Rugby Afrique, qui est venu plusieurs fois en Cote d’Ivoire et nous a apporté sa précieuse aide.  »

FORMATION JEUNES : les tournois des écoles de rugby se sont multipliés, la Commission Jeunes a été créée, plus de 15 000 enfants ont découvert le rugby grâce au GIR .

Président Tano :  » Nous avons des éducateurs dévoués, impliqués, qui ont été formés et qui fournissent un gros travail. La Commission Jeunes fournit aussi un remarquable travail de détection, d’organisation…sous l’impulsion de Tidiane Kamara et son équipe. Au niveau du GIR ( Get Into Rugby – Africa ), la croissance est impressionnante : en 2015, 3000 enfants ont été initiés à la balle ovale ; en 2018 , 10 000 ; et cette année 15 000 garçons et filles ont découvert notre sport ! Nous avons une demande forte , je saluerai notamment le travail effectué à Bingerville qui en 6 mois seulement, a fait découvrir le rugby à 6000 enfants.
Ces dernières années, les manifestations se sont concentrées sur Abidjan; le gros challenge est de couvrir désormais toute la Côte d’Ivoire , amener le rugby dans tous les établissements scolaires .

SPONSORING/PARTENARIAT : une commission a été créée et noue depuis plusieurs mois de prometteuses relations avec des grands groupes nationaux et internationaux.

Président Tano :  » Nous avons une nouvelle vision avec le projet Côte d’Ivoire rugby, nous avons créé un pôle sponsoring/marketing qui réalise un énorme travail. Olivier Diomandé, Herve Mazzocco Gregoire, Jean Louis Konan, Denis Navizet…forment une équipe soudée et dynamique . Leur travail est très prometteur et ne va pas tarder à porter ses fruits. Je salue d’ailleurs Bolloré Transport & Logistics et EOLIS , partie prenante de cette belle aventure .
L’Ambassadeur de France Gilles Huberson nous donne un coup de pouce en nous recevant chez lui pour la première table ovale, réseautage inter entreprise , qui aura lieu début février.

VISION 2020

 » Je souhaite une bonne et heureuse année 2020 à toute la famille du rugby Ivoirien . L’année 2019 était l’année des émotions, celle de 2020 sera celle de la #concrétisation. Mon vœu le plus cher est que tous les acteurs se mettent à l’unisson autour de la Fédération, pour que nous puissions faire de grandes choses. Le rugby Ivoirien est de retour , notre vision se concrétise et nous devons la traduire en #actes, en faits, en #résultats.
Je remercie tous les membres du bureau qui relèvent chaque jour le difficile #challenge du renouveau , nous arriverons à donner un nouveau souffle au rugby Ivoirien avec la participation de tout le monde . Encore merci à tous «