Gani Frejuste Konan (Abidjan Rugby club)

SA DÉCOUVERTE DU RUGBY

Ganifrejuste Konan est arrivĂ© au rugby un peu par hasard. Footballeur, dĂ©fenseur teigneux , il a fallu qu’il rate son bus pour aller Ă  son entraĂ®nement de foot pour qu’il dĂ©couvre la balle ovale. Il tombe alors sur un frère qui allait au rugby.  » ÉtonnĂ© qu’on puisse jouer au rugby, j’ai dĂ©cidĂ© d’aller voir. Sur place , j’ai Ă©tĂ© impressionnĂ© par ce jeu. A l’Ă©poque, c’Ă©tait une Ă©quipe rugby de l’ASEC Abidjan. »
L’entraĂ®neur, un français prĂ©nommĂ© Olivier, animait une sĂ©ance de plaquages .  » J’ai dit Ă  mes amis ,avec qui j’observais l’entraĂ®nement , que c’Ă©tait facile. L’entraĂ®neur m’a entendu et m’a proposĂ© d’entrer dans le jeu. Après mon premier plaquage , mon adversaire ne pouvait plus se lever, les autres aussi ont eu peur ! « .
VoilĂ  comment Gani a dĂ©couvert sa passion pour le rugby et ne l’a plus quittĂ© depuis.

SA CARRIERE DE RUGBYMAN

3eme ligne , Gani a dĂ©marrĂ© Ă  l’ASEC Mimosas rugby avec des joueurs comme  » fitini, Ezan (prĂ©sident ORCK), feu Anoma Justin , BeugrĂ© qui travaillait Ă  Africtechnic… »
Ensuite le futur coach d’ARC a jouĂ© pour le club des Ă©tudiants l’AUC oĂą il a notamment cĂ´toyĂ© l’ancien sĂ©lectionneur national AndrĂ© Adopo. Il se souvient d’une finale durant laquelle  » malgrĂ© mon jeune âge, ma rentrĂ©e fĂ»t dĂ©cisive. J’ai provoquĂ© une pĂ©nalitĂ© que l’ex DTN Siaka Traore a transformĂ©e de 60m Ă  la dernière minute. Nous avons remportĂ© la coupe et le championnat de CĂ´te d’Ivoire devant EECI. »
Après avoir poursuivi comme joueur au Burotic puis Ă  ARC, il se dirige naturellement vers une carrière d’entraĂ®neur. Celle ci commence avec Yoruc, le club du quartier de Yopougon avant qu’il ne devienne Yopougon RC.
Puis, ARC nexistant plus , il dĂ©cide de refonder le club . En s’attachant notamment Ă  crĂ©er une Ă©cole de rugby.

UNE CAPACITE A FORMER DE BONS JOUEURS

Coach Gani ne mĂ©nage pas ses efforts pour faire venir les jeunes Ă  ce sport et les former . Sa plus illustre trouvaille n’est autre qu’Evrard Oulai, international Ivoirien qui Ă©volue aujourd’hui Ă  Montauban en Pro D2.  » Gani m’a amenĂ© au rugby quand j’avais Ă  peine 16 ans. J’ai passĂ© 2 ans avec lui et j’ai accĂ©dĂ© Ă  l’Ă©quipe nationale juniors . C’est un vrai passionnĂ©, je me souviens qu’il venait nous chercher chez nous pour aller s’entraĂ®ner, il aimait le travail. Il m’a beaucoup apportĂ©, m’a fait Ă©voluer dans le monde du rugby. « 
Formateur dans l’âme, il fournit un gros travail au sein de son club qu’il mène rĂ©gulièrement parmi le Top 4 du championnat national. Abidjan Rugby Club remportera mĂŞme la Coupe FIR , un de ses meilleurs souvenirs en tant que coach.
Si ARC connait une progression constante , il est aussi un vivier important pour les diffĂ©rentes sĂ©lections nationales. En plus d’Evrard , d’autres jeunes passĂ©s entre ses mains font les beaux jours du XV Ivoirien comme Innocent Baouar ou encore Alpha Diallo.
 » Coach Gani est gentil, travailleur , persĂ©vĂ©rant, c’est quelqu’un de bien humainement et sportivement . Je lui souhaite le meilleur et espère le recroiser bientĂ´t ! » conclue Evrard Oulai.
Quelle plus belle conclusion pour décrire la passion et le dévouement de coach Gani pour le rugby !