FRANCOIS CROS :  » Dusautoir et Kaino, des leaders par l’exemple « 

Nous avons rencontré François CROS, 3ème ligne du Stade Toulousain et de l’ Equipe de France de rugby a XV . C’était en juin dernier, au sortir du premier confinement . De la crise sanitaire qui a stoppé net toutes les compétitions à la star Sud Africaine Cheslin Kolbe , en passant par le renouveau de l’équipe de France et ses ambitions avec Toulouse, François se livre avec sincérité et justesse. Et prodigue même quelques précieux conseils au 3eme ligne international Ivoirien Daniel Achien Konan…🇨🇮🏉🐘🇨🇮️-

Bonjour François. L’année a été riche en émotions avec le championnat , la Coupe d’Europe, le Tournoi des VI nations…avant que tout s’arrête brusquement. Comment as tu vécu cette situation ? Et comment se passe la reprise avec le Stade Toulousain ?

On a vécu quelque chose de très particulier , on n’a jamais été confronté à cette situation . Cela fait bizarre de ne pas avoir terminé le championnat ,la Coupe d’Europe ni même le Tournoi avec l’équipe de France. Mais la santé reste le plus important et la situation sanitaire nécessitait cet arrêt. Maintenant on a vraiment hâte de rejouer et de reprendre du plaisir . On a eu une petite phase de reprise , on monte en intensité doucement et la décision du Ministère va nous permettre d’intensifier encore les entraînements.

– Comment analyses tu la performance de l’équipe de France à la coupe du monde ; elle a montré un beau visage avant de se heurter en quarts face au Pays de Galles ?

C’est dommage de sortir comme ça. Malheureusement c’est un peu à l’image des résultats de l’équipe ces dernières années : capables de prestations remarquables puis de s’écrouler d’un coup.

Enorme raffût de François Cros face à l’Ecosse

– Pour la première de l’ère Galthié le XV de France s’est montré enthousiasmant au point de reconquérir son public. Qu’est-ce qui a selon toi poussé le public à se rapprocher de cette équipe de France ?

Ce renouveau voulu par l’encadrement, cette intrigue autour de cette nouvelle Equipe de France ont créé une grosse ferveur , un gros engouement que l’on a ressenti avant notre premier match face à l’Angleterre . La victoire et la prestation globale ce jour là ont agi comme un détonateur.

– On a beaucoup parlé de l’association Cros-Aldritt-Ollivon. Qu’est-ce qui fait la force de cette association ?

Notre complémentarité. On forme une 3ème ligne équilibrée, avec des joueurs performants dans tous les secteurs de jeu. Pour ma part je ne m’inspire pas d’une personne en particulier mais j’essaie de voir ce qui se fait de mieux dans chaque domaine à mon poste pour m’améliorer.

– Avec cette nouvelle génération qui arrive au sein du XV de France les supporters se prennent à rêver pour la Rugby World Cup France 2023 à domicile . Crois tu au titre en 2023 ?

C’est un peu prématuré, on a réalisé un bon tournoi, 3 bons matches… On construit , on avance mais on doit rester humbles et continuer à travailler . C’est avec du travail et des efforts qu’on pourra voir plus beau et plus grand avec cette coupe du monde en ligne de mire . On a un groupe qui vit bien , qui se nourrit de cet enthousiasme qui nous entoure et qui nous donne envie d’être encore plus performants.

– Tu as côtoyé au Stade Toulousain Thierry Dusautoir, Jerome Kaino….des légendes du rugby mondial . Qu’est-ce qu’ils t’ont apporté ?

Thierry et Jerome m’ont énormément apporté. Notamment Thierry, quand j’étais en Espoir et que je n’avais pas encore franchi le cap, m’a beaucoup appris sur le poste de 3ème ligne , sur ce qu’est un joueur de rugby pro. Thierry comme Jerome sont des personnes calmes , qui ne parlent pas beaucoup , mais qui arrivent à vous transcender . Ce sont des leaders par l’exemple.

« Cheslin Kolbe, c’est un extra-terrestre ! »

Un petit mot sur le Sud Africain Cheslin Kolbe , que tu côtoies quotidiennement et qui , dans le cœur des jeunes Ivoiriens , est le meilleur joueur au monde ?

Cheslin c’est un extra-terrestre, il fait des choses incroyables. C’est une grande chance pour nous de l’avoir à nos côtés.

– Que connais tu du rugby Africain et Ivoirien ?

Pour dire la vérité je ne connais pas grand chose , je sais juste que la Coupe d’Afrique se déroule chaque année et que Thierry a des origines Ivoiriennes qui lui tiennent à cœur et qu’il est proche du rugby en Côte d’Ivoire . Je trouve très bien ce projet pour développer le rugby en Côte d’Ivoire. Il y a beaucoup de ressources et le rugby Africain a un gros potentiel qui j’espère va se développer dans les années à venir

Quel sont tes objectifs et ambitions pour cette saison ?

Déjà je souhaite reprendre correctement, que tout revienne à la normale, comme avant. Et retrouver le niveau de la saison dernière pour prétendre retrouver le XV de France et aussi que le Stade Toulousain retrouve son niveau de la saison 2019-20.

Question d’un 3ème ligne international Ivoirien Daniel Achien Konan : quel est ton point fort et quels conseils pourrais tu me donner pour évoluer au haut niveau ?

Pour mon point fort , je dirai le plaquage. Le conseil que je pourrais te donner est de travailler dur , de te faire plaisir, de croire en toi, de travailler les secteurs où tu souhaites progresser… Le résultat passera par le travail. Après chacun sa méthode, certains privilégient leurs points forts en insistant dessus, d’autres travaillent leurs points faibles pour être plus complets . Et surtout n’oublie pas la notion de plaisir car le rugby reste un sport et quelque chose de fabuleux !

François ambitionne de réaliser une grande saison avec le Stade Toulousain