Edgar Babou :  » Tout le monde donne le meilleur de soi »

Le manager général des sélections nationales Edgar Babou revient sur le stage de Capbreton , qui a lancé la préparation à la Rugby Africa Cup 2021. Il sera présent ce samedi à la journée de championnat R15 pour superviser les joueurs locaux, en compagnie de Fabrice Brito , sélectionneur national R7. Et se réjouit du soutien et de l’investissement des anciens .

Bonjour Edgar. Tout d’abord comment s’est passé ce stage de 3 jours à Capbreton ?

Le stage de Capbreton s’est très bien passé. Nous avons été reçu par le club et ses bénévoles de manière exceptionnelle et avec une grande chaleur humaine qui nous a tous touchés. J’en profite pour les remercier à tous au nom de toute l’équipe et le staff.

Quels étaient les objectifs de ce stage ? Ont ils été réalisés ?

L’objectif était de faire un point sur l’état physique des joueurs, présenter le projet, l’animation offensive, défensive, et voir en situation les nouveaux que nous avons conviés. Le bilan est très positif.

On a senti les nouveaux et plus généralement le groupe très motivés et investis . Confirmes tu cette impression ?

On a n’a pas beaucoup de temps, il faut aller droit au but tout en étant très simple dans la présentation. Oui en effet le groupe staff inclus a été très concentré. Tout le monde donne le meilleur de soi et on avance dans la même direction. L’ambiance était très studieuse, on a senti les joueurs très impliqués. (Pour rappel ils ont accepté de venir sans prise en charge de leur transport sur ce stage, ce qui démontre leur envie.).On espère cependant pour les prochaines échéances avoir un soutien plus concret de nos autorités de tutelles pour permettre aux joueurs de venir plus simplement.

La Rugby Africa Cup 2021 avance à grand pas. Quels sont les prochaines étapes concernant la préparation des éléphants ?

Dès ce Week end je suis à Abidjan pour superviser la journée de R15. Fabrice Brito est également du voyage pour le R7.Il est prévu pour les joueurs évoluant dans la ligue Ivoire R15 un stage fin mai. Un autre stage en France est à l’étude. Puis un stage commun aux effectifs CI et France pendant la deuxième quinzaine du mois de juin.

« Il est important de connaitre son passé, surtout quand il est raconté par ceux qui l’ont vécu »

On voit beaucoup d’anciens, notamment de la génération 95 s’intéresser et s’impliquer dans le projet . Max Brito a lui-même participé à la vie de groupe durant ce stage . C’est important de se savoir soutenu par les anciennes générations ?

En effet dans notre but de faire grandir cette jeune génération qui est en sélection, il est important aussi de connaître son passé, surtout quand il est raconté par ceux qui l’ont vécu. Olivier a démarché des anciens, d’autres sont venus spontanément. Max et d’autres. Sa présence en toute simplicité, son message, cela a été très intense émotionnellement. On souhaite ces échanges. Nos joueurs sont demandeurs. Pour nous c’est également une marque de confiance, cela veut dire en toute modestie que nous sommes sur le bon chemin, même s’il reste encore des points à améliorer.
Franck Guérin et CANAL+ France, sont en train de suivre cette aventure humaine, que nous écrivons en parallèle de celle de 1995. Ils vont venir également en Côte d’Ivoire pour s’imprégner de la réalité locale du rugby dans tout le pays. A nous de la clôturer des plus belles des façons. Nous avons besoin de toutes les forces vives du pays, des partenaires économiques, et des acteurs du rugby, cette génération en vaut la peine.

Coach Edgar au milieu de ses troupes