Edgar Babou, nouveau manager des selections nationales

« Unir les compétences de tous pour avancer dans le bon sens »

Le PrĂ©sident Tano a misĂ© sur la continuitĂ© en nommant Edgar Babou au poste de manager gĂ©nĂ©ral des sĂ©lection nationales Ivoiriennes️. « Edgar est taillĂ© pour ce poste, il connait parfaitement le rugby Ivoirien et Africain. Ses qualitĂ©s d’anciennetĂ© et son sens du devoir sont ses atouts  » justifie le PrĂ©sident de la FĂ©dĂ©ration Ivoirienne de Rugby.

L’ancien capitaine du XV Ivoirien de 2000 Ă  2012 ( seulement deux matches ratĂ©s pour blessure !!) maitrise les dossiers et est dĂ©jĂ  Ă  pied d’œuvre pour rĂ©ussir sa mission :

 » C’est avec grand plaisir que j’ai acceptĂ© cette proposition mais aussi avec un stress positif vu l’ampleur de la mission. J’avais Ă©changĂ© avec le PrĂ©sident Marcel Tano et Olivier DiomandĂ© sur ce sujet en prĂ©ambule.
On est dans la continuitĂ© des choses , je travaille dĂ©jĂ  en Ă©troite collaboration avec le PrĂ©sident Tano et Olivier sur les projets de CĂ´te d’Ivoire Rugby et les SĂ©lections Nationales. J’encadrerai encore plus le staff des Ă©quipes nationales et les joueurs. Nous sommes très attentifs Ă©galement Ă  l’Ă©tat d’esprit qui doit animer les joueurs et les dirigeants. On vient apporter , donner, se donner pour reprĂ©senter son pays. Apporter toute sa compĂ©tence. Ma mission Ă©galement est de veiller Ă  cela. « 

Sa connaissance du rugby Ivoirien lui permet d’en faire un Ă©tat des lieux prĂ©cis , et de dĂ©finir les prioritĂ©s de sa mission, basĂ© sur les Ă©changes et la communication :  » Un rĂ´le plus transversal avec les clubs en CĂ´te d’Ivoire est en prĂ©vision. Nous devons accentuer les Ă©changes avec eux pour conforter leurs dĂ©veloppements. Si on veut des joueurs performants ,il faut qu’ils le deviennent en club d’abord . Un travail en Ă©troite collaboration avec la DTN sera nĂ©cessaire.

Ma mission intègre le rugby à XV et à VII , garçons et filles. Y compris les U20. On veut en effet accélérer le développement du rugby à 7 et le féminin. La sélection nationale Homme à XV est remontée au niveau du classement Africain. On souhaite atteindre le Top 4 assez rapidement.

Le potentiel des joueurs Ă  VII en CĂ´te d’Ivoire est Ă©norme. Les futures compĂ©titions locales vont permettre aux joueurs de progresser.

Celui des filles va nous mobiliser Ă©galement. Nous avons dĂ©jĂ  identifiĂ© une trentaine de filles potentiellement sĂ©lectionnables en CĂ´te d’Ivoire, et une dizaine en France. Au niveau des U20, nous avons une bonne gĂ©nĂ©ration dont certains ont dĂ©jĂ  le niveau pour jouer en sĂ©nior national. Il faut s’assurer que ces jeunes progressent en club. On a pour projet Ă©galement d’amĂ©liorer la veille et le suivi sur les joueurs en France et hors de CĂ´te d’Ivoire.

Afin de sĂ©lectionner les meilleurs du moment Ă  chaque compĂ©tition. Je vais ĂŞtre amenĂ© Ă  ĂŞtre encore plus prĂ©sent en CĂ´te d’Ivoire pour Ă©changer avec les clubs. Le retour de certains clubs autour de la table de la fĂ©dĂ©ration est une bonne chose.Nous avons besoin de tout le monde pour avancer. Il y a beaucoup de compĂ©tence en CĂ´te d’Ivoire, il nous faut travailler ensemble !

De gros projets sont en cours au sein du rugby Ivoirien. Il faut unir les compétences de tous pour avancer dans le bon sens. Celui du développement du rugby Ivoirien à tous les étages. Nous sommes et je suis déterminé dans cette tâche.  »

On souhaite à Edgar beaucoup de succès et de réussite dans sa nouvelle mission